Dernière séance de ski

Et voilà, c’est malheureusement le fin d’une très très belle séquence d’EPS…

Voici le récit de V.R. :

DERNIER ROUND DE SKI !! : Nous sommes retournés à Autrans pour la dernière fois malheureusement ! Nous sommes allés manger à 11h30 avant de partir. Nous y sommes partis du collège le Mardi 2 janvier 2021 à 12h25. On a utilisé le mini bus avec 4 enfants et 4 adultes, et cette fois Elina la stagiaire n’était pas là car elle est partie le vendredi 29 janvier 2021 ! Elle a fini son stage ! Dans le mini bus nous avons écouté de la musique. Il pleuvait, par rapport à la semaine dernière, on n’a pas eu de chance avec la météo pour notre dernière séance ! Nous avons commencé par faire beaucoup de descentes, de plats. Nous avons ensuite fait des slaloms, un exercice de descente en chasse-neige avec une remontée en escalier sur une bosse, de la descente en télémark, du pas tournant et une course de montée. Nous avons passés les étoile ! Nous avons eu notre 2ème étoile, on était tous fier, Thibault nous a tous félicités !! Nous étions tous fatigués dans le mini bus et encore super content de notre 2ème étoile ! J’ai adoré cette journée de dernière séance même si il faisait pas très beau mais ça reste du ski comme tous les mardis ! Et voilà nous avons fini nos 5 séances de ski de fond ! C’était du plaisir à passer des moments tous ensemble, de la rigolade, des peurs, beaucoup de chutes ! C’est le moment de nous dire au-revoir et à l’année prochaine si le COVID le permet !!

A SUIVRE…

D.D. :

Comme d’habitude, on a rejoint Thibaut pour, comme toujours, prendre du plaisir mais cette fois

Les exercices étaient différents. En premier on est descendu en chasse neige et remonté en escalier. Ensuite on est descendu en télémark. Pour finir, on a appris le pas tournant et on

a eu un cadeau de la part de Thibaut : il nous a donné la deuxième étoile en ski de fond.

Avant dernier round en mode ski !

Les commentaires de VR :

Nous sommes encore retournés à Autrans, pour refaire du ski. Nous sommes partis le 26 janvier 2021 à 12h25. Dans le mini bus, il y avait l’éducatrice, la stagiaire éducatrice, l’AESH-CO (AVS), FK, VR, DD et TB, et dans la voiture, la professeure et l’aide-soignant. Dans le mini bus nous avons écouté plein de musique avec le téléphone de Manelle (AESH-CO), cette fois ci la professeur n’était pas avec nous dans le mini bus. Nous avons commencé avec du slalom et des bosses avec notre moniteur Thibault. Ensuite nous avons pris la navette de Gève, pour faire un grande descente de 5-7km pour retourner au point de départ ! Nous avons fait une piste jaune. Nous avons fait beaucoup de descente, un peu de montée, beaucoup de plat et très peu de hors-piste avec notre moniteur Thibault. Ensuite la journée se termine, nous sommes tous fatigués dans le mini bus au retour.

Ceux de DD :

Comme d’habitude, nous sommes partis dans le Vercors. Il y avait dd, fk, vr, et tb. Les adultes sont Madame Denis, Christophe, Ellina, Juliette, et Manelle.

Pour commencer, on a réalisé un slalom autour de poteaux bleus et rouges. Ensuite, on a fait des grosses bosses.

Puis, on est allés prendre la navette pour se rendre au plateau de Gève. Nous avons fait un tour des lieux : on a regardé les différentes pistes de ski de fond. Nous sommes ensuite allés prendre une pente de 7 km. Il y avait beaucoup de descentes et de virages. J’ai beaucoup aimé cette sortie parce que nous avons pris des virages très rapidement.

Ceux de FK :

Mardi on est allés faire du slalom avec Thibault . Juste à côté du foyer de ski je me prenais tout le temps le dernier poteau. Après on a fait une pente de malade avec des bosses , j’ai bien aimé.

Après on est allés vers la navette, on est montés à Gève . Une fois là-haut on a descendu une petite pente, j’ai réussi . Après on est allés vers une grande descente qui faisait 7km c’était fou. On a fait une piste jaune. Et il faisait beau . C’était cool. J’étais en forme.

Article Ski Round 3

VR :

ROUND 3 : Nous sommes retournés à Autrans pour refaire du ski de fond avec ma classe. Nous sommes partis le mardi 19 janvier 2021, à 12h25. On est allé là-bas en mini bus et en voiture. Dans le mini bus, il y avait 4 enfants et 3 adultes, et cette fois la professeur était dans le mini-bus avec nous pour savoir ce que on écoute comme musique. Dans le mini bus nous avons écouté de la musique grâce au téléphone d’Ellina (Stagiaire éducatif de l’Ulis) mais comme Ellina est malade en mini-bus, on a fini par écouter que la radio. Nous avons fait beaucoup de descentes, de hors-piste et de montées avec notre moniteur de l’ESF Thibault qui était censé être remplacé par Marlène mais un imprévu fait qu’il est là au final. On était censé faire 7km de descente sur le plateau de Gève mais nous n’avons pas pu prendre la navette, mais nous avons fais quand même du ski !

FK :

On est allé à Autrans. On a mis les skis. Au départ, nous devions aller à Gève. Notre navette est passée devant nos yeux. A la place, on est allé dans un petit bois. On a fait une boucle, on est ressorti et on a descendu une grande pente jusqu’à la station de ski et on est reparti au collège.

DD :

Nous sommes allés au ski de fond avec une voiture et un minibus. Il y avait DD, FK, TB et VR et les adultes Ellina, madame Denis, Christophe, Manelle et Juliette. On a retrouvé Thibaut, notre moniteur de ski fond. Nous devions prendre une navette qui nous aurait emmenés sur une piste jaune et on aurait pu faire 7 km de ski de fond en descente. Pas de chance, la Navette ne s’arrêtait pas là on voulait ! On a commencé le ski de fond comme d’habitude : nous sommes partis pour la descente avec les bras bien en avant et en fléchissant bien les genoux. On est aussi allé dans la poudreuse pour faire un grand tour. Mais ce que j’ai aimé par dessus tout, c’est la bataille de boules de neige ! La neige n’était pas très dure et on a pu fabriquer de belles boules !

Seconde sortie au ski !

Voici l’article de V.R. :

ROUND 2 : Nous sommes retournés à Autrans pour refaire du ski du fond pour la deuxième fois avec 4 enfants et 5 adultes. Nous sommes partis mardi 12 Janvier 2021 à 12h25. Nous sommes retournés là-bas en mini bus. Dans le mini bus, nous avons fait des propositions de musiques à écouter et nous avons surtout choisi du Rap, du pop-rock et du RnB. Au début, nous avons ramassé du Lichen pour le donner à Comète (un renne domestique qui est dans un enclos à Autrans au bord des pistes de ski). Ensuite, nous avons fait beaucoup de descentes et quelques montées avec notre moniteur de L’ESF Thibault, le même que la semaine dernière. Mais la semaine prochaine, il ne sera pas là, ça sera Marlène sa remplaçante. Nous sommes beaucoup tombés à cause des grandes descentes ! En plus nos skis collaient à cause de la neige qui tombait, on a fait des exercices avec nos skis pour faire partir la neige qui s’accumulait sous les skis. Pour terminer Thibault nous a appris à sortir des rails de ski en sautant.

Voici celui de FK :

Sortie ski du 12 janvier:

On avait rendez-vous avec Thibault, le moniteur de ski à Autrans. On est arrivé sur place, on a mis les skis et on a vu Thibault se gameller dans un virage et ça fait boom et j’étais mort de rire.

On a commencé à skier et on a vu un arbre avec de la mousse mélangée avec des algues, ça s’appelle du lichen. Thibault nous a dit d’en prendre un petit peu. On est passé en dessous d’un tunnel en métal et on a vu un enclos. On a appelé l’animal, qui s’appelait « comète ». On a découvert alors un renne ! On lui a donné le lichen : quand le renne a vu le lichen dans nos mains, il a accouru vers nous !

Ensuite, on a fait un exercice : monter une pente raide en escalier puis descendre en travers.

Après, on est parti jusqu’à un endroit où il y avait des arbres avec du lichen dessus. Thibault nous a alors appris à sortir des rails en cas de danger.

Pour terminer, on est allé vers 2 petites pentes très pentues et moi, FK, je suis descendu très rapidement et j’ai arrosé Manelle.

J’ai bien aimé cette sortie, j’ai tout aimé !

Notre première sortie à la montagne !

V.R. : Nous sommes allés à Autrans dans le Vercors pour faire du ski de fond avec ma classe. Nous y sommes allés en mini-bus. On est partis au ski pour la première fois le mardi 5 janvier 2021 à 12h25. Dans le mini-bus, il y avait 4 enfants et 3 adultes. On a fait des descentes, des montées et du hors-piste avec notre moniteur de l’ESF : Thibault. J’ai bien aimé car j’adore le ski de piste et fond. J’adore aussi faire des descentes et glisser.

F.K. :

On était le 5 janvier. On est parti au ski en minibus. Dans le minibus, il y avait 4 élèves et deux adultes et dans l’autre voiture Zoé, il y avait 2 adultes. Puis on est parti à 12h15 du collège à Autrans, à côté de Méaudre, dans le Vercors. Et dès qu’on est arrivé, on avait rendez-vous avec Thibault : un moniteur de ski de fond. On est monté dans des collines en hors-piste.

On est descendu très vite en ski. On a vu des traces de pas de cerf et de l’urine de renard. Je vais vous expliquer ce que nous a dit Thibault : le renard lâche de l’urine un peu de partout, la femelle va se reproduire avec lui et c’était donc la saison des amours pour les renards. Thibault nous a aussi appris à mettre les dragonnes et deuxièmement il nous a expliqué comment tourner avec les skis et aller plus vite avec les skis sans marcher et sans pousser avec les bâtons. En tout, on a glissé et on a marché 10 km . Thibault va faire Autrans jusqu’à Méaudre pendant l’après-midi avec un autre groupe d’enfants, d’apprentis skieurs. Finalement on est reparti au collège à 15h30.

J’ai adoré les descentes qui allaient très vite. J’ai aussi aimé apprendre des choses sur les animaux de la montagne.

Escalade : final round !

On a commencé cette séance par des traversées de mur où on devait prendre le moins de prises possibles.

Ensuite, on devait monter plusieurs voies de notre niveau maximal.

Par exemple, DD a fait une 5B et deux 5C ; FK a commencé par une 5B puis une 6B et une 6A….

Nous avons assuré les autres copains pendant qu’ils montaient.

Finalement, mme Marreaud a organisé une chasse au trésor. Elle a installé des sacs contenant une pièce de puzzle en haut du mur d’escalade. Il fallait monter et récupérer les 8 sacs. Puis, nous avons ouvert les sacs et assemblé les pièces du puzzle. Nous avons alors découvert des indices qui nous ont menés à la cachette du Trésor ! Dans ce trésor, il y avait des boules de chocolat, des gommes, des gourdes et des tubes à bulles.

DD : J’ai aimé assurer et grimper pendant ce cycle d’escalade. En vrai, j’ai tout aimé !

FK : J’ai bien aimé ce cycle d’escalade, notamment la chasse au trésor. J’aime bien le sport en général.

La traversée du mur pour s’échauffer.
L’assurage et le contre-assurage
Manelle cache DD qui se dit : « Mais qu’est-ce qu’elle nous fait ????? »
A l’assurage, DD « assure » avec détermination ; Manelle contre-assure ; FK affronte le mur de l’enfer !
DD affronte le coin de l’enfer…
RD en action !
Manelle fait la belle 🙂
Construction du puzzle indice.
Les surprises du trésor de Mme Marreaud.

Escalade, 3ème round

D’abord, nous avons commencé par nous échauffer en montant avec toutes les prises.

Ensuite, nous avons commencé à assurer un camarade qui grimpait sur une voie de niveau (n-1), c’est à dire de niveau juste en dessous de son niveau maximum.

Après, on a fait une voie avec chacun son niveau maximal.

Dernièrement, nous avons fait une course. Le but était d’arriver en haut du mur le plus rapidement possible. Nous avions le droit de prendre toutes les prises. Nous avons été chronométrés par Juliette. Puis, nous avons recommencé la montée pour battre notre record. Par exemple, DD a obtenu 1min29s à la première montée et 30s à la dernière ! Quant à FK, le plus rapide de tous, son meilleur temps était de 25s !

Les saintes chaussettes de Juliette : la légende raconte qu’elles étaient si douces que le photographe est jaloux d’elle.
FK est atterré par le nœud de huit de DD.
L’assureur et le contre-assureur s’occupent de la sécurité de FK.
Il y a SpiderDD dans cette équipe.
Deux athlètes courageux en pleine compétition.

Escalade – Round 2

Nous sommes allés au gymnase en prenant avec nous des boules de 3kg (eau).

Une fois arrivés, nous avons mis les chaussons et les baudriers.

Nous nous sommes échauffés sur le mur plusieurs fois en traversant.

Nous avions tout d’abord 5 objectifs :

-de monter le plus haut possible avec toutes les prises

-de grimper tout en haut avec le moins de prises possibles

-de refaire la même chose en essayant de battre notre record de prises

-d’escalader avec seulement une seule couleur de prises

-de recommencer en essayant de faire une voie différent mais plus dure.

A la suite de cela, nous avons appris à assurer. Nous avons mis un poids dans un sac et nous l’avons assuré avec la technique de l’assurage en cinq temps. On a fait une sorte de concours : le but était de monter le sac tout en haut puis de le redescendre le plus vite possible.

Escalade !

Mardi 10 novembre, nous sommes allés au gymnase de Saint-Martin-le-Vinoux pour faire de l’escalade. Nous étions 5 élèves, accompagnés par la professeur d’EPS Mme Marreaud.

Pour commencer, nous avons appris le nom du matériel que nous allons utiliser :

-la corde (elle sert à monter en sécurité en cas de chute)

-le baudrier (il sert à nous relier à la corde par l’intermédiaire du pontet, une sorte de boucle à l’avant du baudrier).

-le panier (il sert à tendre la corde en cas de chute)

-les prises réparties sur le mur : elles forment une voie avec un numéro (5a, 5b, 5c…) qui indique le niveau de difficulté.

Le pontet attaché au baudrier
Un noeud de huit doublé
un noeud de vache
La voie 4B est plus facile que la 4C et que la 5C…..

Deuxièmement, nous avons appris à faire un nœud de huit et à le doubler après avoir fait passer la corde dans le pontet. Ensuite, Mme Marreaud nous a montré les nœuds d’arrêt et les nœuds de vache.

En effet, à deux mètres de hauteur environ, il y a une ligne noire. Dès que le grimpeur met le pied sur cette ligne, il doit dire « nœud de vache » à son assureur et le contre assureur fait un nœud de vache à la corde. Cela apporte de la sécurité car si l’assureur lâche la corde, cela va arrêter le grimpeur dans sa chute.

On a aussi mis des chaussons d’escalade. On grimpe mieux qu’avec des chaussures car cela fait moins mal aux pieds et cela nous aide à grimper sur les petites prises (les grattons).

Finalement, nous avons pu grimper le plus haut que nous pouvions.